Assistants familiaux : un métier et des personnes extraordinaires

De nombreuses familles accueillent à leur domicile des enfants ayant vécu une situation très difficile : c’est la mission principale des assistants familiaux.

AT

Cette profession, souvent méconnue, consiste à accueillir de façon permanente à son domicile, et dans sa famille, des mineurs ou de jeunes majeurs de 18 à 21 ans. Cet accueil peut être organisé au titre de la protection de l’enfance, d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique.

L’assistant familial doit être titulaire d’un agrément délivré par le Président du Conseil départemental après vérification que ses conditions d’accueil garantissent la santé, la sécurité et l’épanouissement des mineurs accueillis.

Dans le Puy-de-Dôme, ce sont environ 1 000 enfants qui sont confiés à l’Aide sociale à l’enfance dont un tiers en famille d’accueil. Ce sont plus de 200 assistants familiaux qui se répartissent sur l’ensemble du territoire départemental.

Il faut souligner l’engagement fort qu’implique le métier d’assistant familial tant au niveau de sa propre famille qu’à l’équilibre de vie des enfants accueillis qui sont en situation de souffrance du fait de la séparation, et parfois en raison des mauvais traitements physiques ou verbaux qu’ils ont subis.

 Ce métier pas comme les autres, qui relève parfois d’une certaine vocation, exige à la fois responsabilité et disponibilité, sens de l’écoute, patience, mais aussi beaucoup de pédagogie.

Entre la théorie de la professionnalisation qui demeure primordiale, et la pratique éducative liée à l’enfant accueilli, il convient d’élaborer un projet personnalisé qui a pour finalité ultime le bien-être et l’épanouissement de l’enfant.

Pour ce faire, l’accompagnement continu des assistants familiaux dans leurs conditions de travail est essentiel.

Une mission départementale est actuellement en train d’être menée de façon globale sur le placement familial et sur les assistants familiaux ; l’objectif principal étant une meilleure reconnaissance de cette activité pour mieux la valoriser et mieux la développer.

Les débats qui s’en suivront au sein de notre assemblée permettront sans nul doute d’apporter des réponses adéquates aux attentes des assistants familiaux liées aux spécificités de leur profession : c’est le vœu que nous formulons dès à présent.

Publicités

Une réflexion sur “Assistants familiaux : un métier et des personnes extraordinaires

  1. SOUCHEYRE 6 novembre 2017 / 13 h 50 min

    Bonjour ,
    Merci pour votre article sur les Assistants familiaux .
    Enfin une reconnaissance de notre métier.

    À suivre .

    Cathy (Assistante Familiale secteur de Rochefort-Montagne)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s